Plus de résultats
En ce moment
Latifa Ibn Ziaten, encore sous le choc, nous raconte l’agression de ses fils
France

Latifa Ibn Ziaten, encore sous le choc, nous raconte l’agression de ses fils

DR
Safia M'jidSafia M'jid

Les deux fils de Latifa Ibn Ziaten ont été agressés sauvagement, hier soir, dans leur domicile en France. Une agression qui intervient quelques mois après les menaces de mort qui ont été taguées sur les murs de maison familiale. 

Contacté par 2M.ma au lendemain des faits, Latifa Ibn Ziaten, encore sous le choc, nous raconte l’agression de ses deux enfants.  « Mon fils adoptif rentrait du travail, une fois qu’il a mis la clé dans la porte,  trois individus l’ont poussé et sont rentrés dans la maison. Ils ont commencé à le frapper lorsque mon autre fils , qui dormait à l'étage, a été réveillé par les bruits. Il s'est précipité pour défendre son frère et a été grièvement touché dans cette altercation»,  nous explique, très émue, la mère de la première victime de  la première victime de Mohamed Merah.   

Derrière cette agression,  trois personnes, selon la description de la présidente de "l'association Imad pour la Jeunesse et la  Paix". Il s'agirait de deux hommes barbus et une femme portant le niqab. Mais pour l'heure, leurs origines et leurs identités ne sont toujours pas connues.  Sur les réseaux sociaux, l'avocat de la famille a annoncé avoir saisi la justice hier. Une enquête est en cours. 

Pour rappel, Latifa Ibn Ziaten est la mère d’une des victimes de Mohamed Merah, le terroriste, auteur de la tuerie de l’école juive et le tueur de trois militaires, dont Imad Ibn Ziaten. À sa mort, Latifa a créé l’association IMAD pour la jeunesse et la paix, à travers laquelle elle sensibilise les jeunes de milieux sociaux différents aux dangers de la radicalisation.  

Les contenus liés

Les articles à la une