Plus de résultats
En ce moment
L’apprentissage de la  lecture chez les écoliers : le Maroc toujours à la traine
Enseignement

L’apprentissage de la lecture chez les écoliers : le Maroc toujours à la traine

Modifié le

Les écoliers marocains ont toujours des difficultés au niveau de l’apprentissage de la lecture. Sur 50 pays étudiés, le Maroc arrive en 48ème place mondiale, affirme un rapport du Programme international de recherche en lecture scolaire PIRLS qui évalue les compétences de 4000 écoliers à la fin de leur quatrième année d’instruction primaire dans chaque pays.

Pour cette édition, le rapport accorde au royaume un score de 358 contre 310 il y a cinq ans, soit une progression de 48 points. Mais il reste toutefois en dessous de la moyenne établie par le PIRLS et fixée à 500. Juste après le Maroc, on retrouve l’Egypte et l’Afrique du Sud qui occupe respectivement la 49ème et 50ème place.

Dans la région MENA, les Emirats Arabes Unis (UAE) arrivent en tête de liste et enregistrent un score de 450. Viennent ensuite le Bahreïn (446), le Qatar (442), l’Arabie saoudite (430) et le Koweït (393).

Au Maroc, comme presque dans tous les pays étudiés, les filles ont obtenu des notes supérieures à celles des garçons. Les scores sont respectivement de 372 chez les filles contre 344 chez les garçons, soit une différence de 28 points. Les écolières marocaines restent toutefois très loin de la moyenne fixée à 520 par le PIRLS.

En tête du classement on retrouve la Russie, le Singapour, le Hong Kong, l'Irlande et la Finlande.

Les contenus liés

Les articles à la une