Plus de résultats
En ce moment
La Royal Navy va accompagner les navires britanniques dans le détroit d'Ormuz
International

La Royal Navy va accompagner les navires britanniques dans le détroit d'Ormuz

2M.ma/Map2M.ma/Map

Le ministère britannique de la Défense a annoncé jeudi avoir ordonné à la Royal Navy (la marine royale du Royaume Uni) d'escorter les navires battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz.

« La Royal Navy a été chargée d'accompagner les navires battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz, si un préavis suffisant de leur passage est donné », a indiqué le ministère dans un communiqué en réponse à la saisie par Téhéran d'un pétrolier suédois battant pavillon britannique la semaine dernière.

Le ministre des Affaires étrangères sortant Jeremy Hunt, avait annoncé lundi que le second navire de guerre britannique en route pour la région, le HMS Duncan, arriverait d'ici le 29 juillet, soulignant que tous les navires battant pavillon britannique transitant par le détroit d'Ormuz devraient communiquer la date de leur passage.

L'ex-chef de la diplomatie britannique avait estimé que cela permettrait au Royaume Uni d'offrir « la meilleure protection possible » de ses navires, mais n'avait pas jugé possible pour la Royal Navy « d'offrir une escorte à tous les bateaux ou d'éliminer tous les risques de piraterie ».
 

 Hunt avait également annoncé, à la suite d'entretiens avec ses homologues français et allemand, que le Royaume-Uni souhaite mettre en place une mission de protection dans le Golfe dirigée par l'Union européenne.

L'Iran avait arraisonné, vendredi dernier dans le détroit d'Ormuz, un pétrolier suédois battant pavillon britannique, baptisé « Stena Impero » pour « non-respect du code maritime international ». Cette saisie a été qualifiée d' « inacceptable » par Londres qui a conseillé aux navires britanniques d'éviter ce passage maritime stratégique où se multiplient les incidents.

Le secrétaire d'Etat britannique à la Défense, Tobias Ellwood avait déclaré que le gouvernement envisage une « série d'options » en réponse à l'arraisonnement du Tanker battant pavillon britannique par Téhéran.



 

Les contenus liés

Les articles à la une