Plus de résultats
En ce moment
La London Academy Casablanca, l'école où l'on ne donne pas de devoirs
Société

La London Academy Casablanca, l'école où l'on ne donne pas de devoirs

Modifié le

La London School Casablanca a ouvert  aujourd'hui  ses portes à Bouskoura. Accrédité par le ministère de l’Education Nationale, ce nouvel établissement haut standard espère renverser les méthodes pédagogiques traditionnelles, notamment en proposant un programme britannique entièrement basé sur les nouvelles technologies. 

Bien plus qu'un simple espace d’apprentissage, la LAC est se veut être un modèle de l'école du future. D'une capacité d'accueil de  1680 élèves, cet établissement privé trilingue comprend 65 salles de classes géantes, et d'une bibliothèque contenant pas moins de 2000 livres. Aux commandes de la LAC, l'ex-patron de Microsoft Maroc, Samir Benmakhlouf, dit espérer former des Marocains intégrés dans leur société avec une éducation internationale. "Mon objectif est d'aider l'enfant qui a aujourd'hui 5 ans à trouver de l'emploi en 2035", a t-il affirmé lors d'un point de presse tenu ce Mardi. "Les métiers sont en train de changer, et plusieurs professions sont en train de faire surface en phase avec la transition numérique". a t-il ajouté.

Une pédagogie centrée sur l'élève

Soucieux de favoriser un enseignement adapté à chaque enfant unique, le Directeur de La London Academy Casablanca bannit l'apprentissage traditionnel et le remplace par le 'blended learning'. Un concept qui permet à chaque élève, de la maternelle au Baccalauréat, de suivre sa formation à son propre rythme, profitant de classes équipées d'Internet avec des tableaux interactifs, des tablettes et des ordinateurs pour chacun.  "Nous faisons en sorte que tout ce qui est enseigné soit assimilé par l'élève et que ce dernier puisse apprendre  tout seul. Nous faisons que nourrir ses orientations ", explique M. Benmakhlouf. 

Ici, il n'y aura pas de devoirs

En variant les différents supports d'appretissage, la LAC adopte un modèle de  Smart School nouvelle génération.  Proposant un enseignement renforcé par le programme britannique et le programme Baccalauréat international (IB), l'établissement  fait la part belle aux nouvelles technologies. "L'idée n'est pas de faire de l'enfant un consommateur passif mais un véritable producteur de contenus. Il s'agit de pousser l'enfant à faire preuve d'esprit critique, d'innovation et de créativité.  Pas besoin de bombarder les élèves de devoirs, le tout est assimilé en classe", fait savoir  Samir Benmakhlouf. 

Des élèves polyglotes 

Accréditée par le ministère de l’Education Nationale,  la LAC offre un enseignement riche en langues,  Arabe, Français et Anglais, puis au niveau secondaire Chinois, Allemand, Espagnol et Latin.  L'école se base en outre sur la philosophie STEAM, (la science, la technologie, l’ingénierie, les arts et les mathématiques). Cinq disciplines essentielles pour assurer l’avenir des élèves  "Grâce à cette philosophie, ils sont en mesure de développer toutes les compétences nécessaires pour grandir dans le 21e siècle et relever les challenges de la mondialisation, tout en gardant nos valeurs".

L'établissement propose par ailleurs un éventail de disciplines dont la musique, l'agriculuture, la cuisine, le basket-ball, le yoga et le football. Enfin, l’ensemble de l’enseignement de la London Academy Casablanca est proposé au sein d’un milieu d’apprentissage stimulant, dispensant de nombreux services éducatifs et d’une équipe expérimentée et dynamique. 

 

Les contenus liés

Les articles à la une