Plus de résultats
En ce moment
La CDT et la FNE appellent à une grève nationale pour soutenir les enseignants …
Enseignement

La CDT et la FNE appellent à une grève nationale pour soutenir les enseignants dits de la «cellule 10»

2M.ma2M.ma

La Fédération Nationale de l’Enseignement (FNE) et la Confédération Démocratique du Travail (CDT) appellent à une grève nationale le 29 septembre et le 05 octobre pour soutenir les enseignants dits de la "cellule 10" et pour dénoncer la gestion du Ministère de tutelle de ce dossier.

Dans un communiqué parvenu à 2M.ma, la coordination syndicale bilatérale composée de la FNE et de la CDT, appelle le Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, à travers ce mode de protestation à revoir la situation des enseignants dits de « la Cellule 10 ».

Les deux composantes syndicales revendiquent dans ce sens le droit à une augmentation au profit de cette catégorie d’enseignants qui ne sont toujours pas passés à l’échelle 10 après plusieurs années d’exercice.

Dans ce sens, les deux syndicats représentatifs rappellent la promotion qui a profité de l’échelle 10 dès le début de sa carrière et demandent à ce que les enseignants de la « cellule 10 » soient sur le même pied d’égalité que leurs confrères.

Ainsi, la coordination syndicale appelle la tutelle « à finaliser ce dossier et à réguler par là même la situation financière de cette catégorie du corps enseignant ».

Outre les deux jours de grève, la CDT et la FNE appellent les enseignants dits de la "cellule 10" à protester avec ruban noir à partir de ce lundi 21 septembre, comme elles prévoient un programme de protestation qui s’étalera durant l’année en cas de non traitement du dossier en question par le Ministère de tutelle.

Notons que les enseignants de la "cellule 10" des promotions entre 1995 et 2005 ont été classés à l’échelle 9 sans promotion aucune après des années d’ancienneté.

Pour rappel, l’exécutif avait annoncé une décision en 2012 qui consistait à bannir l’échelle précitée du système éducatif national promettant une promotion des enseignants classés dans cette échelle dans un délai de deux ans.

Les contenus liés

Les articles à la une