Plus de résultats
En ce moment
La Banque mondiale débloque un prêt de 271,8 d'euros pour améliorer la performa…
Economie

La Banque mondiale débloque un prêt de 271,8 d'euros pour améliorer la performance des municipalités marocaines

2M.ma2M.ma

Le conseil d’administration de la Banque mondiale (BM) a approuvé un prêt de 271,8 millions d’euros en faveur du renforcement des municipalités marocaines. Ce prêt s’intègre dans le cadre du Programme d’appui à l’amélioration de la performance des communes.  

« L’objectif du programme consiste à promouvoir le développement territorial en renforçant les municipalités marocaines », explique dans le même communiqué Jesko Henschel, directeur des opérations pour le Maghreb à la Banque mondiale avant de continuer que « le programme ciblera les lacunes majeures du point de vue de l’efficacité des communes afin de promouvoir un système de gestion urbaine transparent, efficient et redevable à même d’entraîner un développement local durable et de renforcer le pouvoir d’attraction des villes marocaines ».

En effet, selon la BM, le projet va aider le ministère marocain de l’Intérieur à réaliser une évaluation annuelle des performances des communes. Ainsi, « cette démarche permettra de communiquer en temps réel des informations sur le manque de capacités au niveau municipal et de traiter ces carences au moyen de services d’assistance technique et de formation adaptés », détaille la Banque mondiale.

Il est à souligner que le projet prévoit d’accorder aux municipalités des subventions basées sur les résultats pour améliorer leur gestion et leur prestation de services.

Dans le cadre des objectifs de ce programme, le ministère de l’Intérieur fournira aux communes participantes un guide pratique destiné à les aider à se doter des compétences nécessaires pour améliorer leurs résultats.

Le ministère, en outre, formulera des directives pour optimiser la gestion des investissements et l’entretien des services communaux urbains.

« Les municipalités jouent un rôle de premier plan dans le développement local et dans les relations entre les citoyens et leur administration. Il est essentiel de renforcer les communes, sur le plan financier et institutionnel, pour leur permettre d’exercer leurs compétences en termes de fourniture de services, et ainsi renforcer la confiance des citoyens envers l’administration publique », estime Augustin Maria, spécialiste principal en développement urbain et co-chef d’équipe de projet.

Le projet s’étale sur une période de cinq ans allant de 2019 à 2024. Il ciblera une centaine de municipalités parmi les plus importantes du Maroc qui abritent 80 % de la population urbaine et la moitié de la population du pays.

 

Les contenus liés

Les articles à la une