Plus de résultats
En ce moment
Hommes maltraités: un mal silencieux
Société

Hommes maltraités: un mal silencieux

Modifié le

Coups et blessures, insultes et propos injurieux, ou encore privation des enfants.. Les violences conjugales font aussi des victimes masculines. Une réalité peu reconnue que tente de relever le Réseau marocain pour la défense des droits des hommes, chiffres à l'appui.

Ils ne seraient pas moins de 2500 hommes à s'être déclarés maltraités par leurs conjointes en 2017, fait observer l'ONG, levant ainsi le voile sur un mal de plus en plus répandu, et dont on ne mesure pas forcément les conséquences. 

Ces statistiques relayées par le quotidien Al-Massae dans son édition du week-end des 10 et 11 février,  ne prennent toutefois pas compte des hommes violentés qui ne se sont pas déclarés auprès du réseau. Selon son président, le tabou règne toujours autour de cette question. A cause de considérations socio-culturelles, les hommes n'arrivent pas à mettre des mots sur leurs souffrances. Ceci s'explique par le nombre de SOS reçus par le Réseau de la part d’intermédiaires, à savoir les membres de la famille du violenté. 

Il n' ya pas que les sévices physiques qui sont recensés, les violences peuvent être également d'ordre juridique, à l'instar des épouses qui privent les pères de leurs enfants, ou celles qui après un divorce, condamnent leur ex-conjoints à des pensions alimentaires et à des charges au delà de leurs moyens, ou encore matérielle, comme c'est le cas dans pour les vols de biens et de documents. 

Et de souligner que le phénomène des violences à l'encontre des hommes a pris beaucoup d'ampleur au cours de la dernière décennie. 22.850 cas de maltraitance ont été dénombrés entre 2008 et 2017. 

 

Les contenus liés

Les articles à la une