Plus de résultats
En ce moment
Hausse spectaculaire du nombre de crédits garantis octroyés aux très petites, p…
Economie

Hausse spectaculaire du nombre de crédits garantis octroyés aux très petites, petites et moyennes entreprises

2M.ma2M.ma

12.500. C'est le nombre de crédits garantis octroyés aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) au cours du premier semestre 2019.  Ce chiffre probant traduit une hausse spectaculaire des encours pour ce segment de clientèle de 196% par rapport à la même période un an auparavant.

Dans un communiqué, la Caisse centrale de garantie (CCG) fait valoir cette exceptionnelle performance dépassant celle réalisée sur l'ensemble de l’année 2018. Correspondant à un volume de crédits de près de 11 milliards de dirhams (MMDH), soit une hausse de 22% par rapport au 1er semestre 2018, le volume des garanties accordées aux TPME a, pour sa part, progressé de 33% à 6,24 MMDH, précise encore la CCG. 

Ces résultats s'expliquent par les performances des produits de la CCG, "Damane Express", en forte progression de 126%, "Damane Istitmar" (+22%) et Damane Atassyir (21%).

La même source met en avant l'augmentation du volume d’engagements de garantie dans le cadre de Damane Express qui s'est ainsi élevé à 1,18 MMDH pour un total de crédits de 1,65 MMDH. Une partie de ces crédits avalisés a permis de générer un investissement global de plus de 1,5 MMDH. 

Les engagements du produit Damane Istitmar ont, pour leur part, atteint un montant de 937 millions dirhams (MDH), en évolution de 22%. L’activité de ce produit a permis de mobiliser des crédits d’une enveloppe de 1,75 MMDH et de générer des investissements d’un montant de 2,6 MMDH. 

Les garanties de Damane Atassyir ont, de leur côté, couvert un volume de crédits de 7,56 MMDH pour des engagements de 4,12 MMDH, soit une progression de 21% par rapport au premier semestre 2018.

Les principaux secteurs bénéficiaires de la garantie de la CCG au titre du 1er semestre 2019 relèvent du commerce/distribution, de l’industrie et du Bâtiment et travaux publics (BTP), fait remarquer le communiqué, ajoutant qu'en termes d’utilisation par les banques des mécanismes de la CCG, Attijariwafa Bank arrive en pole position, suivie de BMCE Bank et du Groupe Banques populaires.

Afin d’appuyer le déploiement de cette nouvelle offre à très grande échelle et sa promotion aussi bien auprès du secteur financier que des TPME marocaines, la CCG a organisé un road show avec pas moins de 16 rencontres à travers les principales régions du Maroc. 

Huit rencontres étaient destinées à l’information/formation des banquiers à la nouvelle offre, et les huit autres à la sensibilisation des PME. Le road show, clôturé le jeudi 11 juillet, a ainsi sillonné les villes de Tanger, Rabat, Marrakech, Fès, Oujda, Agadir, Casablanca et Laâyoune. 

Organisés en partenariat avec la Fédération des Secteurs Bancaire et Financier, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Maroc (AFEM), ces rendez-vous ont eu pour objectif d’apporter aux différents partenaires tout l’éclairage nécessaire sur les possibilités offertes dans le cadre de la nouvelle offre CCG. 

Les contenus liés

Les articles à la une