Plus de résultats
En ce moment
Hand-CAN 2020 : Le Maroc survole la Zambie (39-12) et se qualifie pour le secon…
Sports

Hand-CAN 2020 : Le Maroc survole la Zambie (39-12) et se qualifie pour le second tour

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

L’équipe du Maroc a assuré sa qualification pour la deuxième phase de la coupe d’Afrique de handball après avoir étrillé son homologue zambienne (39-12), vendredi 17 janvier, et ce en match comptant pour la 2e journée du tour préliminaire (groupe D) de la compétition disputé à la salle omnisports de Hammamet (66 km au sud-ouest de Tunis).

Le pivot Hichem El Hakimi a été sacré homme du match au cours duquel l’équipe nationale, comme à l’entraînement, s’est baladée multipliant les manœuvres et les combinaisons.

Une vraie démonstration de force à laquelle s’est adonné le sept national dans une salle de Hammamet, certes vêtue d’un parquet flambant neuf mais sérieusement dépeuplée. Mais l’essentiel était ailleurs pour les protégés de Nouredine Bouhaddioui, il faut gagner, se préserver des blessures et faire tourner en attendant de se confronter dimanche 19 janvier à un sérieux prétendant au titre, l’Algérie.

Dès le premier quart d’heure de jeu l’écart était déjà de six point en faveur des coéquipiers de Ryad Lakbi. Profitant d’une excellente défense bien en place face à des offensives zambiennes stériles et du jeu sur grande surface efficace, le Maroc sans forcer creuserait l’écart. Et l’écart alla justement crescendo pour atteindre 12 buts à la fin de la première mi-temps.

En l’absence de Mohamed Zerouali et Jamel Ouaali, le coach Bouhaddioui a pu compter sur les ailiers Ryad Lakbi et Reda Rezouki, outre Mohamed Ezzine.

Le sélectionneur national a choisi de préserver ses cadres donnant beaucoup de temps de jeu aux jeunes qui ont répondu présents.

La très jeune équipe zambienne débordée essayait tant bien que mal de se frayer un chemin à travers une base arrière marocaine solide et bien en place. Score à la mi-temps 19-7 en faveur du Maroc.

En seconde période, la pression marocaine s'est poursuivie voire même s’est intensifiée puisque l’avance des joueurs de Bouhaddioui atteignait 24 buts à la moitié de la deuxième mi-temps.

Avec la même configuration, la sélection marocaine qui continuait sur son chemin engrangeant les ponts à vitesse grave V et des Zambiens impuissants face à la déferlante marocaine et lésés par le manque d’expérience et par les expulsions répétitives de ses joueurs, le sort du match semblait déjà scellé.
 

Les contenus liés

Les articles à la une