Plus de résultats
En ce moment
France : des collectifs lancent des alternatives au Black Friday et appellent à…
Consommation

France : des collectifs lancent des alternatives au Black Friday et appellent à la consommation responsable

DR
2M.ma2M.ma
Modifié le

Reporté en France au 04 décembre en raison du confinement, le Black Friday qui coïncide d’habitude avec le dernier samedi ou vendredi du mois de novembre, est le rendez-vous de la surconsommation par excellence. Pour faire face à cette tendance, des collectifs français boycottent encore une fois cet évènement et relancent les alternatives « Green Friday » et « Make Friday green again ».

A cet effet, les deux collectifs proposent une alternative à ce « Vendredi noir » en appelant à des modes de consommation plus raisonnés. « Consommons moins mais mieux, Privilégions ce dont nous avons vraiment besoin », a souligné le collectif Make Friday green again sur son site internet.

De leur côté, les organisateurs du Green Friday ont prévu tout un programme pour cette 4e édition de l’alternative au Black Friday, basé sur l’encouragement de la consommation locale, rappelant que les actions individuelles peuvent avoir un impact décisif sur le collectif.

Ainsi, le collectif a appelé les entreprises et les marques qui défendent un modèle de consommation plus responsable à adhérer à cette campagne. D’après la même source, cette année, plus de 200 structures ont déjà répondu à cet appel.

A noter que le Green Friday compte désormais plus de 500 adhérents engagés à ne pas faire de promotion pour le black Friday et à faire profiter 10% du chiffre d’affaires de cette journée à des associations. L’édition précédente a permis de reverser 25.000 euros à des associations partenaires du collectif.

Le Make Friday Green Again, lui, réunit plus de 700 marques qui s'engagent auprès de leurs communautés à ne pas faire le Black Friday tout en leur proposant d'adopter des réflexes de consommation plus sains.

A souligner que cette tendance à la déconsommation ne semble pas intéresser les américains. Durant cette journée, les ventes en ligne ont augmenté de 21,6% au regard de l’année précédente, et en pleine pandémie de la COVID-19, d’après les données publiées samedi par la société informatique Adobe.

Pour rappel, le Black Friday a vu le jour dans les années 1950 en Amérique du Nord et le terme noir fait référence aux embouteillages du week-end post Thanksgiving, par extension c’est devenu la journée phare de promotions. 

Les contenus liés

Les articles à la une