Plus de résultats
En ce moment
Franc-parler, réalisme et inquiétude…  Vahid Halilhodzic fait le point
Football

Franc-parler, réalisme et inquiétude… Vahid Halilhodzic fait le point

FRMF

La victoire (1-0) en amical contre le Niger n’a pas été suffisante pour rassurer Vahid Halilhodzic. Lors du point de presse post-match, le sélectionneur national est revenu sur le bilan des deux rencontres amicales, contre le Burkina Faso et le Niger, sortant ainsi du bois et livrant ses impressions sur le niveau des Lions de l’Atlas.

Un match nul, une petite victoire et des conclusions. Vahid Halilhodzic ne semble pas serein quant à l’avenir de la sélection nationale. Les maux du passé pèsent encore sur les Lions de l’Atlas, notamment l’efficacité devant les buts, pointé du doigt par le coach bosniaque dont l’amour pour le jeu offensif et plaisant est un secret de polichinelle, « manque de réalisations » et « pas moins de 20 occasions » note Vahid avant de rajouter, « On doit améliorer l’efficacité de l’équipe. Les 20 premières minutes étaient intéressantes sur le plan du pressing et des enchaînements. En 5 minutes nous nous avons créé 5 occasions, malheureusement la concrétisation n’était pas là ». Solution ? « Il faut marquer, il faut trouver un attaquant pour marquer », balance le coach au micro d’Arryadia.

Revenant sur le bilan des deux matchs amicaux, le sélectionneur dresse un constat mitigé et ouvre la porte à d’autres joueurs non convoqués, "J’ai mis en place deux équipes complètement différentes avec de nouveaux joueurs, certains ont montré quelque chose et d’autres un peu moins. Il nous reste un match amical en octobre où je pourrais peut-être appeler d’autres nouveaux éléments."

Apaiser la pression

Tout en félicitant « l'état d'esprit des joueurs » de la sélection nationale, Vahid Halilhodzic ne vend pas du rêve et se révèle pessimiste au point de remettre en question le rêve de se qualifier au Mondial 2022. "Il est vrai que cette période est assez compliquée pour le football marocain. Notre objectif est d’aller en Coupe du Monde, mais aujourd’hui, il n’y a aucune chance pour que le Maroc se qualifie au Mondial. Parfois il faut accepter des vérités qui font mal ». On comprend dès lors que Vahid Halilhodzic tente d’établir une ambiance de travail loin de la pression médiatique et populaire. La qualification en Coupe du Monde figure pourtant à la tête des objectifs tracés par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) dans le contrat de l’ancien coach de FC Nantes.

El Karti, "Intéressant" 

L'unique but de la rencontre a été inscrit par Walid El Karti à la 21è minute de jeu. Un très beau but d'un boulet de canon à presque trente mètres de la cage. Pour Vahid Halilhodzic, Oualid El Karti a été "la belle surprise" de cette rencontre, ajoutant que ce joueur "intéressant et talentueux a beaucoup de choses à montrer."Je lui ai expliqué de petites choses, il a encore un ou deux kilos à perdre pour être physiquement dans un meilleur niveau", signale le coach. 

Lors d'un premier match amical sur la même pelouse, les Lions de l'Atlas avaient été tenus en échec vendredi dernier par les Étalons du Burkina Faso un but partout. Ces deux rencontres s'inscrivent dans le cadre des préparatifs des hommes de Halilhodzic aux qualifications de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2021) au Cameroun. Le Maroc entamera ces qualifications en novembre prochain face à la Mauritanie pour le compte de la première journée du groupe 5, qui comprend également la République Centrafricaine et le Burundi.

 

Les contenus liés

Les articles à la une