Plus de résultats
En ce moment
Maroc-Japon: "Amitié et estime mutuelles", les liens forts unissant la Famille …
Japon

Maroc-Japon: "Amitié et estime mutuelles", les liens forts unissant la Famille royale et la famille impériale

DR
2M.ma2M.ma
Modifié le

SAR le Prince Moulay Rachid représente SM le Roi Mohammed VI, ce mardi 22 octobre à Tokyo, à la cérémonie d'intronisation du Nouvel Empereur du Japon, Naruhito. Un niveau de représentation qui réaffirme l'excellence et la solidité des liens unissant la Famille royale et la Famille impériale du Japon. Retour sur des décennies de liens forts et solides.  

"Des liens étroits d’amitié et d’estime mutuelle unissant les deux familles royales et des relations solides". C'est ainsi que SM Mohammed VI a qualifié les relations entre les deux pays, dans son message de félicitations adressé à l’Empereur Naruhito du Japon  à l’occasion de son accession au trône le 1er mai 2019. Amitié, estime et respect mutuels que se portent les deux chefs d'Etat et les deux Familles Royales, depuis plusieurs décennies. 

En effet, entre le Royaume et l'Empire, le dialogue est permanent, et les échanges de visites, réguliers. Dernière illustration en date, la visite en novembre 2018 au Japon de SAR la Princesse Lalla Hasna, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement  et l'audience qui lui a été accordée par l'actuel Empereur Naruhito, alors Prince héritier.. 

DR

La première visite officielle de la Famille royale pour le Japon remonte au mois de mars 1987, SM le Roi Mohammed VI, alors Prince Héritier, accompagné d'Ahmed Osman, Président de la Chambre des Représentants à l'époque, s'était rendu au Japon. Deux ans plus tard, le Souverain se déplacera à nouveau à Tokyo pour représenter Feu SM le Roi Hassan II, en février 1989, aux obsèques nationales de l'Empereur Showa. 

Novembre 1990, c'est SAR le Prince Moulay Rachid qui représentera Feu SM le Roi Hassan II à la cérémonie d'intronisation de l'Empereur Akihito. En septembre 1991, l'actuel Empereur Naruhito, encore Prince Héritier à l'époque, visitera officiellement, pour la première fois, le Maroc.

 

Les visites de la Famille impériale japonaise vont s'en suivre. Ainsi en mai 1996, le Prince et la Princesse Takamado se rendront au Royaume pour une visite officielle, suivie d'une nouvelle visite du Prince Takamado, pour assiter aux obsèques de Feu SM le Roi Hassan II. En juin 2000, le Prince et la Princesse Takamado reviennent au Maroc pour assister à la Coupe Hassan II de Football, où la sélection japonaise avait participé aux côtés du Maroc, la Jamaïque et la France. 

En mars 2003, dans le cadre du 3ème Forum Mondial de l'Eau à Kyoto, SAR le Prince Moulay Rachid s'était déplacé au Japon, l'occasion de décerner le "Grand Prix Mondial Hassan II de l'Eau. Deux ans plus tard, en février 2005 et dans le cadre des Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d'hiver, SAR la Princesse Lalla Amina s'est déplacée à Nagano pour marquer la présence du Royaume dans cet événement sportif.

C'est en novembre 2005, que SM le Roi Mohammed VI effectuera sa première visite d'Etat au Japon, depuis son accession au Trône. Une visite officielle de quatre jours au Japon à l'invitation de l'ancien Empereur.

Le Souverain était accompagné d'une délégation de haut niveau composée de Mohamed Benaissa, alors ministre des Affaires étrangères et de la Coopération , Abdelaziz Meziane Belfkih et Mohamed Moatassim, Conseillers de SM le Roi, Fathallah Oualalou, alors ministre des Finances et de la Privatisation, Mohand Laenser, ancien ministre de l'Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, Karim Ghellab, ex-ministre de l'Equipement et des Transports, Salaheddine Mezouar, alors ministre de l'Industrie, du Commerce et de la mise à niveau de l'Economie, et Fouad Ali Al Himma, actuel Conseillers de SM le Roi, ministre délégué à l'Intérieur à l'époque. 

DR

Avant son dernier déplacement en novembre 2018, SAR la Princesse Lalla Hasna avait rendu visite au Japon en 2014 pour assister à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation au développement durable, tenue à Nagoya.  

Des relations solides depuis 63 ans 

Les relations entre les deux pays remontent "officiellement" à 1956, année de l'établissement des relations diplomatiques. Quatre ans plus tard,  Tokyo ouvrait sa représentation diplomatique à Rabat. Un partenariat bilatérale solide s'est alors mis en place et s'est renforcé, en 1965, avec l'ouverture de l'ambassade marocaine à Tokyo.  L'histoire retiendra également que le Japon, qui était parmi les premiers pays à reconnaître l'indépendance du Maroc. 

Les contenus liés

Les articles à la une