Plus de résultats
En ce moment
Fès : 12.304 individus interpellés dans des opérations sécuritaires du 18 au 30…
Criminalité

Fès : 12.304 individus interpellés dans des opérations sécuritaires du 18 au 30 septembre

2M.ma/Map2M.ma/Map

Les opérations sécuritaires menées conjointement par les services de la préfecture de police de Fès et les éléments de la brigade de la police judiciaire, du 18 au 30 septembre dernier, ont permis l'interpellation de 12.304 individus, dont 8.211 en flagrant délit et 4.093 faisaient l'objet d'avis de recherche à l'échelle nationale, pour implication dans différents crimes et délits.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué jeudi, dans un communiqué, que ces opérations de sécurité ont permis la saisie d'un ensemble d'équipements et d'outils servant à porter atteinte à la sécurité des personnes et des biens, notamment 397 unités d'armes blanches, 303 Kilogrammes de haschich et ses dérivés, 09 grammes de cocaïne, 56.361 bouteilles d'alcool, 210 boîtes de psychotropes, 130 téléphones portables, 22 véhicules et 43 motocyclettes utilisés ou provenant d'actes criminels.

Lesdites opérations ont aussi permis l’interpellation d'individus en flagrant délit ou recherchés pour divers crimes, surtout les actes criminels portant atteinte au sentiment de sécurité chez les citoyens, comme les vols avec violence et à l’arme blanche, les agressions physiques et sexuelles, les infractions portant atteinte aux mœurs et les infractions sexuelles ciblant particulièrement les mineurs, outre les affaires liées à la drogue, aux psychotropes et aux infractions financières et économiques, précise le communiqué.

 

 

 

Ces opérations sécuritaires, menées sur la base d’une étude proactive, d'une analyse de la cartographie de la délinquance de Fès, Sefrou et Missour, ont été marquées par la participation de différentes unités de la police judiciaire, de la sécurité publique et des renseignements généraux relevant de la préfecture de police de Fès, appuyées par la Brigade de recherche et d'intervention relevant de la brigade nationale de la police judiciaire, a souligné la même source.

Ces opérations sécuritaires menées de manière graduelle dans plusieurs villes du Royaume et comprenant des plans d’action intégrés dans le domaine de la lutte contre le crime et l’organisation de la circulation, s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés par les services de la DGSN pour lutter contre les différents actes criminels et poursuivre les personnes recherchées en vue de renforcer le sentiment de sécurité chez les citoyens.

Les contenus liés

Les articles à la une