Plus de résultats
En ce moment
Exploitation illicite des plages: La préfecture de M'diq-Fnideq met à dispositi…
Société

Exploitation illicite des plages: La préfecture de M'diq-Fnideq met à disposition des estivants trois numéros verts

Rashid Ett
Meryem El MissiMeryem El Missi

La préfecture de M'diq-Fnideq veille à assurer la quiétude de ses hôtes. Les estivants qui ont mis le cap sur la région pour passer l'été pourront désormais faire état de tout cas de fraude ou de pratique illégale dans les espaces de plages, en contactant l'un des trois numéros verts lancés à cet effet. 

La mesure découle d'une initiative du gouverneur Hassan Bouya. C'est dans le cadre de la politique d'amélioration des prestations rendues au niveau des plages que la préfecture de M'diq-Fnideq a lancé trois numéros verts dédiés aux réclamations et plaintes des citoyens sentis lésés par les contraventions observées au sein de ces espaces.

Contacté par 2M.ma, le chef du service des affaires économiques et de la coordination au sein de la préfecture de M’diq-Fnideq Habib Aziriah fait savoir que cette mesure a été actée suite à l'alerte émise par la Fondation Mohammed Vl pour la protection de l'Environnement faisant état d'une exploitation aléatoire et irrationnelle par des activités non structurées, notamment à travers une privatisation illicite de certaines zones, et la privation des estivants d’installer des chaises et des parasols et de se déplacer dans ces espaces.

Les réclamations seront  traitées avec sérieux et  fermeté avec l'enregistrement automatique de tous les appels afin d'assurer la transparence" précise M. Aziriah C'est ainsi q'une commission de gestion des plages a été déployée en attendant l'établissement  du plan d'utilisation et gestion des plages, indique le responsable précisant que celui-ci prévoit outre la gratuité des plages un zonage réparti entre  80% de la superficie totale de la plage ouverte au public et  20% restantes dédiées, de manière décentralisée, aux activités économiques, commerciales et d’estivage.

Soucieuse d'assurer le déroulement de la saison estivale dans les meilleurs conditions, notamment au niveau de la bande côtière s'étalant le long de la ville de Martil jusqu’à la commune de Belyounech en passant par Cabo Negro, M’diq et Fnideq, la préfécture a prévu différentes mesures de gestion opportune de ces espaces qui connaissant l’affluence d’un grand nombre d’estivants, ainsi que de garantir l’accès des citoyens aux plages. 

L'arrière plage est tout aussi concerné. "Les exploitants de ces espaces en guise de parkings imposant des tarifs au-dessus de ceux fixés par la loi (5dh l'heure la journée et 10dh la nuit) seront sanctionnés", fait savoir le responsable

Les estivants lésés pourront donc alerter les autorités sur des cas de fraudes et de pratiques déloyales constatées dans les plages via les trois numéros suivants: 0539662837 - 0539664921 - 0661773058 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une