Plus de résultats
En ce moment
Santé

Interview Les résultats préliminaires de l’étude nationale sur l’impact psychologique du confinement et du Covid-19

Pour comprendre « l’impact psychologique du confinement et l’impact de l’épidémie Covid-19 sur le personnel soignant, les patients et l’ensemble de la population », le service psychiatrique du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Ibn Rochd a élaboré en partenariat avec la faculté de Médecine de Casablanca un projet de recherche.

Il s’agit d’une Étude nationale qui considère le confinement et la pandémie comme étant « deux facteurs stresseurs ».

Dans cette vidéo, le docteur Mustapha Aitelhaj, psychiatre et psychothérapeute au CHU Ibn Rochd de Casablanca et coordinateur de l’Étude, dévoile, en exclusivité pour 2M.ma, les résultats préliminaires de cette étude.

Jusqu’à maintenant, 2000 personnes sont concernées par cette étude, dont 760 médecins et infirmiers, 800 étudiants, et 440 personnes patients atteints de Covid-19 et leurs proches.

D’emblée, l’étude approuve que les symptômes de stress aigu, de troubles de sommeil, de dépression, de panique sont plus importants chez les patients Covid-19 et le personnel soignant.

Ainsi, 33% des 2000 personnes sondées souffrent de stress aigu au moment où 50% affirment souffrir d’une insomnie. En parallèle, 40% présentent des symptômes de dépression et 31% des individus ont un trouble anxieux accompagné d’attaques de panique.

 L’Etude tire la sonnette d’arme en relevant que 8% des 2000 personnes ont des idées suicidaires.

 

Les contenus liés

Les articles à la une