Plus de résultats
En ce moment
Entreprenariat féminin: encore du chemin à parcourir
Entreprises

Entreprenariat féminin: encore du chemin à parcourir

Modifié le

Le constat est sans appel. La gent féminine reste modestement représentée dans le monde de l'entreprenariat au Maroc. En témoignent les résultats de l'enquête réalisée par le jobboard Rekrute.com, pointant du doigt plusieurs freins notamment d'ordre financiers et socioculturels. 

Réalisée auprès de 652 personnes, dont 163 sont des femmes, la dernière enquête du jobboard Rekrute.com, relayée par l'Economiste dans son édition du mardi 20 mars, a démontré que 39% des femmes ont adhéré au statut d'entrepreneure. Parmi elles, 5% seulement ont déjà créé leurs propres entreprises. Une proportion encore très timide par rapport à celle de leurs homologues masculins.  

Pour celles qui n'ont pas franchi le pas, elles seraient découragées par moult barrières, dûes en premier lieu aux difficultés d'accès au financement. Leur ambition et esprit d’initiative est souvent confronté à l'entrée dans un monde difficile et compétitif entravé par la chereté du foncier, achat ou location, le manque de soutien et de conseils, en plus de la lourdeur des procédures administratives et de la peur de l’échec et de la prise de risque, a fait savoir l'enquête, chiffres à l'appui.  30% des femmes auraient abandonné par peur d'échec contre 20% d'hommes. 

La pression sociale pèse aussi lourdement sur les femmes et pénalise l'expansion de leur activité entrepreneuriale. Une proportion de 38% des sondés contre 18% d'hommes disent faire face à des perceptions ou stéréotypes dans la gestion de leur entreprise, fait encore ressortir l'enquête. 

Pour ce qui est des motivations, celles-ci se résument par la volonté à répondre à un besoin d’autonomie (75% conte 59% hommes) et assurer une meilleure évolution de carrière (62%). Les gains financiers n'arrivent qu'en troisième position. 

Les contenus liés

Les articles à la une