Plus de résultats
En ce moment
El Othmani: Le gouvernement déterminé à honorer ses engagements vis-à-vis des c…
Politique

El Othmani: Le gouvernement déterminé à honorer ses engagements vis-à-vis des citoyens

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, a affirmé mercredi à Rabat la détermination de l'exécutif à honorer les engagements contenus dans son programme et à faire en sorte que les résultats obtenus puissent avoir un impact direct sur la vie des citoyens.

Répondant aux interventions des groupes et groupements parlementaires sur le bilan d'étape de l'exécutif au cours d'une séance plénière de la Chambre des conseillers, M. El Othmani s'est dit attaché au "discours de franchise en direction de l'institution législative et, à travers elle, l'opinion publique".

"Dans certains domaines, les réalisations vont bien au-delà de nos engagements alors que dans d'autres, elles ne sont pas à la hauteur de notre ambition", a-t-il souligné, estimant que le gouvernement demeure engagé à répondre aux attentes légitimes des citoyens.

Il a sous ce même registre mis en avant l'approche gouvernementale visant à établir un document compilant le bilan d'étape de l'exécutif afin de présenter l'état d'avancement de la mise en œuvre de son programme durant deux années.

"Les débats qui ont eu lieu sur le bilan d'étape ont révélé au grand jour l'esprit d'harmonie qui prévaut entre les divers groupes de la majorité, mais aussi leur mobilisation constructive en appui à l'action gouvernementale et de es chantiers de réforme", a relevé M. El Othmani qui s'est félicité du réalisme et de l'objectivité du discours des composantes de la majorité.

Il n'a pas manqué de saluer l'attachement de l'opposition à exercer son droit constitutionnel en prenant part activement aux débats, affirmant "ne pas partager leur vision pessimiste en l'absence de propositions pratiques et d'alternatives réalistes".

Sous cet angle, le chef du gouvernement s'est demandé comment qualifier d'échec l'action sociale de l'exécutif alors qu'il a réussi à signer un accord avec ses partenaires sociaux après deux ans seulement de son investiture.

«Ce gouvernement a réduit le taux de chômage, même si c'est en deçà de nos ambitions, et revu à la hausse le budget des secteurs sociaux, comme l'enseignement et la santé, ainsi que les subventions destinées à certaines catégories sociales. Il a également contribué à l'augmentation du taux de scolarité et à la réduction de la déperdition scolaire et de la mortalité des enfants et des mères », a-t-il argumenté. 

Répondant à une question sur le Plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l'Homme, M .El Othmani a affirmé que, dès son adoption, le gouvernement a entamé sa mise en œuvre à travers trois axes relatifs à la mise en place des mécanisme de suivi, à l'élaboration du plan opérationnel et l'accompagnement de la mise en œuvre.

Concernant la promulgation de certains textes législatifs importants, il a noté que les deux premières années du mandat du gouvernement ont été les plus prolifiques en deux décennies, avec plus de 430 textes juridiques ou organiques ont été examinés, dont plus de 150 projets de loi, assurant que l'exécutif est déterminé à rehausser la cadence de son action.

Sur le plan économique, il a mis en avant les efforts de l'État visant à améliorer la croissance de manière structurelle et durable, la gestion de la dette publique et la balance commerciale et à maîtriser le taux d'inflation, ainsi que les réformes engagées pour promouvoir l'investissement privé et le soutien aux entreprises, notamment les PME.

Il a cité, à ce propos, la réforme des centres régionaux d'investissement, la récupération des arriérés TVA, l'exonération des pénalités et amendes sur les impôts impayées au titre de 2018 et les délais de paiement, ainsi que la réforme du cadre législatif de la société anonyme, la société en nom collectif, la société en commandite simple, la société en commandite par actions, la société à responsabilité limitée et la société en participation.

Abordant le social, il a mis l'accent sur l'amélioration des indices de l'enseignement, le soutien à l'emploi et la lutte contre le chômage, l'amélioration du pouvoir d'achat, la mise à niveau du système de santé, à travers la généralisation de la couverture médicale, le renforcement de l'accès et l'amélioration de la qualité des services de santé, en plus de la politique visant à réduire les disparités territoriales. 

Les contenus liés

Les articles à la une