Plus de résultats
En ce moment
Droits voisins : La presse française dépose plainte contre Google
Internet

Droits voisins : La presse française dépose plainte contre Google

2m.ma/AFP2m.ma/AFP

L’application du « droit voisin », point de discorde entre la presse française et le géant américain Google. Les médias ont décidé dans ce sens de déposer plainte contre Google devant l’Autorité de la concurrence, a annoncé l’Alliance de la presse d’information générale.

Elle veut dans le même temps saisir le gouvernement afin de protester contre les conditions imposées par le moteur de recherche. Cette initiative a été annoncée lors d’une conférence de presse tenue par Jean-Michel Baylet, patron de La Dépêche du Midi et président de l’Alliance. Et ce alors que Google a commencé ce jeudi à appliquer de nouvelles règles aux éditeurs de presse en France.

En effet, les médias de l’Hexagone seront désormais forcés de laisser Google utiliser gratuitement des extraits de leurs contenus. Auquel cas, leurs infos deviendront bien moins visibles dans ses résultats de recherche, ce qui fera chuter leur trafic Internet. Ce dispositif a été mis en place par Google de manière unilatérale, en dépit de l’entrée en vigueur jeudi du « droit voisin ».

Ce nouvel outil aurait pour but de permettre un meilleur partage des revenus du numérique au bénéfice des producteurs d’information. Google a fait part de cette décision le mois dernier, suscitant ainsi l’indignation de la presse et du gouvernement français, qui voient dans les conditions imposées par le groupe américain une entorse à la législation nationale et européenne.

Le droit voisin, instauré par une directive européenne adoptée en début d’année, doit permettre aux éditeurs de presse de négocier avec les géants du numérique une rémunération, et ce en contrepartie de la réutilisation de leurs contenus sur Internet. La France est le premier membre de l’UE à avoir transposé ce texte, via une loi adoptée en juillet.

Les contenus liés

Les articles à la une