Plus de résultats
En ce moment
Donald Trump déclare la guerre contre Oprah Winfrey
Etats-Unis

Donald Trump déclare la guerre contre Oprah Winfrey

Modifié le

Dans un tweet publié dimanche, le président américain, Donald Trump, s’est attaqué à Oprah Winfrey, la célèbre présentatrice.

L’animatrice de la chaîne CBS aurait manqué « d’objectivité » en interrogeant un panel d'électeurs au sujet de l'actuel président des États-Unis.

«Je viens juste de regarder une Oprah Winfrey très instable, que je connaissais très bien à une certaine époque, interviewer un panel de gens dans « 60 minutes ». Les questions étaient orientées et inclinées, les faits incorrects. J’espère qu’Oprah se présentera aux élections pour qu’elle puisse être démasquée et vaincue comme tous les autres !», écrit le président américain sur son compte Twitter.

 

Just watched a very insecure Oprah Winfrey, who at one point I knew very well, interview a panel of people on 60 Minutes. The questions were biased and slanted, the facts incorrect. Hope Oprah runs so she can be exposed and defeated just like all of the others!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 19 février 2018 

 

 

Il y’a quelques jours, Oprah Winfrey a mis un terme aux rumeurs au sujet de sa participation à la prochaine élection présidentielle. « Quand vous avez autant de gens que vous appréciez qui vous contactent, ça vaut le coup de réfléchir », poursuit la journaliste de 64 ans, première femme noire milliardaire au monde. Mais « si Dieu voulait que je sois candidate, ne me le dirait-il pas ? Et je n’ai pas entendu ça ».

Cependant, un américain sur deux se disait prêt à voter pour elle, laissant penser qu’elle pourrait battre Donald Trump en 2020.

Dans le livre du journaliste Joshua Green sur Steve Bannon, l’ex-stratège de la campagne victorieuse de Trump considérait Oprah comme une potentielle « menace existentielle pour la présidence Trump », si elle décidait de se jeter dans la politique.

Les contenus liés

Les articles à la une