Plus de résultats
En ce moment
Djibouti et Kenya en campagne pour le poste de membre non-permanent au Conseil …
ONU

Djibouti et Kenya en campagne pour le poste de membre non-permanent au Conseil de sécurité

2M.ma2M.ma

La République de Djibouti a lancé jeudi 5 décembre à New York sa campagne officielle pour le siège de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l'ONU pour la période 2021-2022. Le 7 novembre dernier, le Kenya avait fait de même dans un autre établissement hôtelier proche du siège des Nations-Unies.

Djibouti ou le Kenya ? Les deux pays sont engagés dans un duel  afin d'obtenir en juin un poste de membre non permanent au Conseil de sécurité de l'ONU pour la période 2021-2022. L'opposition entre les deux pays dure depuis plusieurs mois.

Dans leur campagne, les deux rivaux font valoir leur rôle pour garantir la paix dans une Corne de l'Afrique troublée et au-delà avec la mise à disposition de Casques bleus dans des opérations de l'ONU.

 

 

Vendredi 06 décembre et dans une déclaration à Radio France Internationale, RFI, Mahmoud Ali Youssouf, ministre des Affaires étrangères, a souligné que le « Djibouti a joué un rôle positif en Somalie, au Yémen, face à la piraterie, le pays coopère avec toutes les forces militaires étrangères présentes sur son territoire et accueille sur son sol l'organisation régionale IGAD ».

 

 

 

De son côté, le Kenya met en avant son accueil des réfugiés somaliens et sud-soudanais, et le soutien qu'il apporte aux gouvernements des deux pays concernés.

 

Le Conseil de sécurité se compose de 15 membres, dont cinq membres permanents qui sont la Chine, les Etats-Unis d’Amérique, la Fédération de la Russie, la France et le Royaume Uni et de 10 membres élus par l’Assemblée générale pour un mandat de deux ans. Plus de 60 États Membres des Nations Unies n’ont jamais été membres du Conseil de sécurité.

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une