Plus de résultats
En ce moment
Dar Al-Taliba de Tasseltante accueille près de 100 étudiantes issues de zones r…
Social

Dar Al-Taliba de Tasseltante accueille près de 100 étudiantes issues de zones rurales

2M.ma
Yza CherqiYza Cherqi

Créée en 2008, La Fondation Dar Al-Taliba de Tasseltante, une localité située à 15 km de Marrakech, est considérée comme l'un des services sociaux les plus importants fournis aux étudiantes et aux familles de la région. Destinées essentiellement aux filles rurales issues de familles démunies ou vivant loin des écoles secondaires préparatoires ou qualifiantes, cet établissement propose à ses bénéficiaires d’être hébergées, nourries et accompagnées sur le plan pédagogique tout au long de leur cursus. Une initiative que l’on doit à une association locale qui combat depuis 2002 la déperdition scolaire.

« Cela fait plusieurs années que l’internat de Tasseltante accompagne des générations de jeunes étudiantes. L’établissement dispose d’une capacité d’accueil maximal de 100 personnes. Les locaux comprennent plusieurs parties aménagées pour accueillir les différents espaces : chambres, salle multimédia, restaurant, infirmerie etc. en plus des espaces à l’extérieur qui permettent aux jeunes filles de pratiquer des activités sportives, » explique Youssef zeriaa, président de l’association Tasseltante pour le développement le sport et la culture.

 

Construit sur une superficie d'environ un hectare, cet internat propose aux 100 étudiantes une subvention complète et fournit différents services sociaux et éducatifs. Un staff composés de 13 personnes veille à assurer le bien être de ces filles qui souvent éloignées de leur famille.

« J’ai failli abandonner les études car j’habite très loin de l’école. C’était difficile pour moi de parcourir tous les jours plusieurs kilomètres pour y aller. Cela fait 6 ans que j’ai opté pour cet internat. Je m’y sens comme chez moi. Les encadrant sessaient de nous faire oublier que nous sommes loin de nos familles et veillent à ce que nous ne manquions de rien. C’est une réelle opportunité pour toutes les filles issues du monde rural et qui souhaitent comme nous poursuivre leurs études dans des conditions favorables» confie au micro de 2M.ma, Hafsa l’une des pensionnaires.

 

En plus des différents dons des bienfaiteurs, l’association en charge de la Fondation Dar Al-Taliba reçoit une aide financière de différents partenaires institutionnels.

« La scolarisation de la fille en zone rurale a connu un réel développement notamment dans la région de Marrakech Safi. Il est à noter que sur l’ensemble des élèves scolarisés, près de la moitié sont des filles. D’autres aspects montrent que l’ensemble des leviers utilisés pour encourager non seulement la scolarisation mais aussi la réussite des filles sont des leviers pertinents notamment celui relatif à l’appui social», conclut pour sa part Ahmed Karimi, directeur de l’académie régionale de l’éducation et de la promotion de Marrakech Safi.

Les contenus liés

Les articles à la une