Plus de résultats
En ce moment
Alimentation

Dans quel cas la femme enceinte ne doit-elle pas jeûner ? / Vidéo

2m.ma2m.ma

Durant le mois du Ramadan, bon nombre de femmes enceintes ne font pas très attention à leur alimentation, ce qui provoque des carences empêchant la bonne santé de la mère et du fœtus. Comment éviter cela ? Réponse avec Nabil Layachi et Dr Kenza Lebbar.

Quand elle ne jeûne pas, la femme enceinte mange à l’abri des regards pour calmer la faim et non pour apporter les bons nutriments nécessaires à la croissance du fœtus. Pour celles qui font le Ramadan, l’heure de la rupture du jeûne est l’occasion de manger un peu de tout sans trop réfléchir à la qualité nutritionnelle des aliments.

« Avec une alimentation non équilibrée durant le mois sacré, la femme enceinte peut être atteinte de carences alimentaires. Entre l’heure de rupture du jeûne et l’heure du S’hour, il est difficile pour elle d’apporter tout ce dont son corps a besoin, d’autant plus si elle souffre de nausée et de vomissements », explique Nabil Layachi, diététicien nutritionniste. Ce dernier conseille : « la femme enceinte doit prendre plusieurs petits repas légers mais riches en nutriments essentiels et éviter les repas consistants qui provoquent en général gonflement et somnolence ».

Pour Dr Kenza Lebbar, gynécologue obstétricienne, la femme enceinte doit, avant le Ramadan, se rendre chez son médecin pour s’assurer qu’elle est apte à jeûner. « Il est interdit à la femme enceinte souffrant de diabète ou d’hypertension  de jeûner », affirme Dr Kenza Lebbar. Pour plus d’explications regardons la vidéo.

Lire aussi: "Maladies et carences liées à la grossesse"

 

Les contenus liés

Les articles à la une