Plus de résultats
En ce moment
Maroc/Covid-19: Les tests sérologiques rapides se feront dans les dispensaires
Covid-19

Maroc/Covid-19: Les tests sérologiques rapides se feront dans les dispensaires

2M.ma2M.ma

Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, le Maroc instaure les tests sérologiques rapides dans les dispensaires de quartier (centres de soin de santé primaires), pour pouvoir tester rapidement les personnes à risques ou qui sont adressées par les médecins ou les pharmaciens d'officine. Si le test est positif, un test PCR est réalisé et en attendant son résultat, la personne concernée doit se placer en isolement. A cet effet, Le ministère de la Santé a publié une circulaire, jeudi 13 août adressée aux directeurs régionaux de la Santé,  dans laquelle il informe de la nouvelle organisation de la prise en charge en ambulatoire des cas suspects et des cas confirmés du Covid-19. 

Dans le cadre de ces efforts déployés par le  Royaume pour la riposte nationale au coronavirus «SARS-CoV-2», et pour accompagner le processus de la levée progressive du confinement, le ministère de la Santé renforce les mécanismes de détection du système sanitaire par l'implantation des activités de dépistage des cas Covid-19 au niveau des établissements de soins de santé primaires (ESSP).


« L'objectif principal est d'augmenter la capacité de détection du virus et d'assurer une prise en charge rapide et de proximité des personnes atteintes », explique la circulaire.

En effet, le contexte actuel marqué par l'augmentation du nombre de cas positifs diagnostiqués et la mise à jour des procédures techniques de prise en charge des cas d'infection au «SARS-CoV-2» et de leurs contacts, impose une adaptation de l'organisation du réseau des établissements de soins de santé primaires.

« Dans cette optique, les ESSP sont appelés à réaliser les tests rapides sérologiques pour la population à risque et les cas suspects référés par les médecins du secteur privé, les pharmaciens d'officines ou ceux détectés au niveau du centre de santé » explique le ministère.

Les patients à IGM positives (IGM +) seront orientés vers les structures hospitalières (centre de consultations spécialisées externes) pour un test PCR et un bilan complémentaire selon le protocole national de prise en charge.

Dans l’attente des résultats du test PCR, les patients éligibles à la prise en charge à domicile seront confinés chez eux (check-list de prise en charge des cas asymptomatiques à domicile), poursuit la même source, soulignant que le centre de santé référant sera systématiquement informé des résultats des tests PCR par la délégation médicale (service du réseau des établissements de santé).

En revanche, si le test PCR s’avère négatif, l’équipe du centre de santé prend contact avec la patient, l’informe du résultat du test PCR et lui recommande le maintien de l’autoconfinement dans le respect des mesures barrières.

Si le PCR est positive, l’équipe du centre de santé se déplace à domicile pour délivrer le traitement au patient asymptomatique et lui y assure le suivi médical selon les directives de la circulaire no 63 du 05 Août 2020, précise le ministère de la Santé.

Pour les patients symptomatiques et / ou présentant des facteurs de risques avec PCR positives (PCR +), la circulaire indique qu’ils seront pris en charge en milieu hospitalier, tandis que les patients à IGM négative (IGM -) seront sensibilisés sur le respect des mesures barrières.

«Les Directions régionales de Santé sont appelées à assurer la disponibilité des tests sérologiques et des médicaments du protocole thérapeutique Covid-19 au niveau des ESSP», note la circulaire, précisant que «tout en appliquant les termes de la présente circulaire, les ESSP sont appelés à assurer et maintenir la continuité de leurs prestations et services essentiels».

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une