Plus de résultats
En ce moment
Covid-19 : Les personnes du groupe sanguin "O" seraient les moins touchées (étu…
Coronavirus

Covid-19 : Les personnes du groupe sanguin "O" seraient les moins touchées (études)

Les personnes du groupe sanguin "O" pourraient être moins à risque de contracter le nouveau coronavirus, selon deux nouvelles études médicales. 

Une étude danoise, menée par 11 chercheurs sur la base des informations de 473 654 personnes testées pour COVID-19, a révélé que le groupe sanguin O était associé à une diminution du risque d'infection à coronavirus.

"Nous démontrons que le groupe sanguin O est significativement associé à une sensibilité réduite à l'infection par le SRAS-CoV-2", écrit l'étude publiée mercredi sur Blood Advances, une revue médicale à comité de lecture de l'American Society of Hematology.

La recherche a indiqué que les personnes des groupes sanguins A, B et AB étaient également plus à risque de présenter une thrombose, une coagulation du sang dans une cavité vasculaire, et des maladies cardiovasculaires, qui sont des conditions concomitantes importantes chez les patients hospitalisés pour la Covid-19.

Une deuxième étude médicale canadienne menée par 14 chercheurs sur la base de données recueillies auprès de patients des unités de soins intensifs de six hôpitaux de Vancouver a démontré des résultats similaires.

"Les patients de la Covid-19 du groupe sanguin A ou AB semblent être les plus à risque de développer une forme grave de la maladie que les patients du groupe sanguin O ou B", a révélé l'étude, qui a été publiée dans le même journal, ajoutant que les personnes du groupe sanguin O auraient été «moins sensible à l'infection par le SRAS-CoV-2».

graphic

Cette étude montre également que les patients Covid-19 du groupe sanguin A ou AB avaient un risque plus élevé de nécessiter une ventilation mécanique et une durée plus longue en soins intensifs par rapport à ceux du groupe sanguin O ou B.

Et d’ajouter : 84% des patients des groupes sanguins A ou AB nécessitaient une ventilation mécanique en cas d'infection par le SRAS-CoV-2 contre 61% chez les patients de groupes sanguins O ou B.

L’étude affirme aussi que la durée médiane de séjour dans les unités de soins intensifs était de 13,5 jours pour les patients de groupe sanguin A ou AB, alors qu'elle n'était que de neuf jours pour les patients de groupe sanguin O ou B.

Les contenus liés

Les articles à la une