Plus de résultats
En ce moment
Qui est Obaid Amrane, nommé par SM le Roi à la tête d'"Ithmar Capital" ?
Portrait

Qui est Obaid Amrane, nommé par SM le Roi à la tête d'"Ithmar Capital" ?

Meryem EL MISSIMeryem EL MISSI
Modifié le

Ses proches le définissent comme un self-made man, un pur produit de l'école publique marocaine qui a aiguisé ses armes dans plusieurs institutions de renom.  A 46 ans, Obaid Amrane prend les rênes d'"Ithmar Capital". Il avait été nommé par SM le Roi Mohammed VI à ce poste jeudi dernier en conseil des ministres. 

Un parcours sans faute couronné par la récente nomination à ce poste stratégique. Fils d'instituteurs, Obaid Amrane a fait ses premières armes au Lycée Dar Essalam de Rabat. Doublement diplômé de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan ll, et en finances au sein de l’Inspection Générale des Finances, puis auprès de "The Association for Investment Management and Research", le DG du fonds souverain marocain a cumulé les postes au sein du Ministère de l’Economie et des Finances  avant d'intégrer en 2010 à la société MASEN où il a siégé en tant que membre du directoire.   

Obaid Amrane a en effet revêtu plus d'une casquette au sein du département des Finances. Il a notamment rempli ses missions d'Inspecteur des Finances, puis celles de Chef du service de la restructuration de la dette à la Direction du Trésor et Chef de la division du Crédit dans cette même direction. Au titre de ses fonctions, il représente alors l’Etat dans de nombreux conseils d’administration et conseils de surveillance d’établissements publics et de sociétés privées.

En quête de nouveaux défis, Obaid Amrane a choisi d'entreprendre une carrière dans le secteur privé. C'est ainsi qu'il a intégré la filiale marocaine du nouveau Groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne où il assurait le poste de Directeur Général, avant de rejoindre le Directoire de Masen dès son lancement en 2010.

Ses expériences antérieures dans les domaines économiques et financiers associées à son expertise en ingénierie, lui ont permis de superviser d'une main de maître tous les process et opérations développés par MASEN. Des responsabilités de haut niveau qui apparaissent comme le fruit d’un parcours atypique, entièrement mené dans son pays, le Maroc.

Aujourd'hui, Obaid Amran prend les rênes d'une importante institution publique. Une mission qu'il entend entreprendre avec un haut sens de responsabilité, dans la lignée des acquis accomplis par son prédécesseur, comme il l'avait expliqué vendredi, lors de sa prise de fonction officielle, mais surtout dans une perspective à même de promouvoir l’investissement dans l'ensemble des secteurs productifs du Royaume et dencourager les partenariats entre les entreprises privées et les institutions gouvernementales.

A propos d'"Ithmar Capital"

"Ithmar Capital", qui portait le nom de Fonds marocain du développement touristique, se positionne comme un fonds souverain multisectoriel qui vise à promouvoir l'investissement et à encourager les partenariats entre les entreprises privées et les institutions gouvernementales. Le Fonds se positionne comme un outil qui contribuera à alléger les deniers publics, à lever du financement à l’international et à jouer le rôle de catalyseur en matière d’investissement, permettant ainsi de créer une dynamique économique au Maroc, peut-on lire sur le site web de l'institution.. L’objectif étant de faciliter l’accès à des possibilités de financement offertes par les fonds d’Investissements internationaux afin de stimuler le développement national.

Les contenus liés

Les articles à la une