Plus de résultats
En ce moment
Benabdallah appelle à un dialogue national pour un nouveau souffle démocratique
Politique

Benabdallah appelle à un dialogue national pour un nouveau souffle démocratique

2M.ma/Map2M.ma/Map

Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Nabil Benabdallah, a plaidé samedi à Rabat pour un dialogue national impliquant tous les acteurs et les forces vives de la nation afin de donner un nouveau souffle démocratique aux niveaux institutionnel, économique et social.

Présentant le rapport du bureau politique du PPS lors de la 4ème session du comité central du parti, Benabdallah a relevé qu'un tel dialogue national sera en phase avec la réflexion collective menée aujourd'hui pour faire émerger un nouveau modèle de développement, lequel ne peut se limiter aux aspects socio-économiques, mais devrait embrasser les dimensions liées aux réformes d'ordre politique et aux questions relatives à la démocratie, à la gouvernance et au développement durable.

Soulignant l'engagement du PPS en faveur de la promotion et du développement du processus démocratique, il a fait observer que l’étape actuelle nécessite la capitalisation des acquis réalisés sur la voie du parachèvement du processus de réforme, notamment grâce à la mise en œuvre d’un nouveau modèle de développement et d'une batterie de mesures alternatives susceptibles d'imprimer une nouvelle dynamique aux chantiers de réforme et de démocratisation.

Dans cette optique, le PPS a présenté sa vision au sujet du modèle de développement escompté et des grandes réformes à réaliser dans les divers domaines socio-économique, démocratique et institutionnel, ainsi qu’en matière de gouvernance et de culture, a-t-il rappelé.

Le secrétaire général du parti a en outre insisté sur « la nécessité aujourd’hui plus que jamais de reconstruire des plateformes d’action commune en vue de fédérer les compétences et les énergies pour assurer un avenir meilleur au pays, avec comme objectif d’œuvrer à l'activation et à la concrétisation des finalités de la Constitution de 2011 ».

D'autre part, Benabdallah s'est félicité de la signature de l'accord social du 25 avril, tout en mettant l'accent sur le besoin « d'institutionnaliser, de poursuivre et de prémunir le de dialogue social, loin des calculs étriqués et purement circonstanciels ».

S'agissant de la contribution du parti à l'expérience gouvernementale, le secrétaire général a indiqué que sa formation politique « veille à respecter ses engagements pris lors de la troisième session du comité central, afin de poursuivre l’action au sein de l'exécutif actuel ».

Les travaux de la quatrième session du Comité central du PPS ont été marqués par le vote du rapport politique présenté par le secrétaire général du Parti et l’adoption du règlement intérieur de cette instance.




 

Les contenus liés

Les articles à la une