Plus de résultats
En ce moment
Arnaque aux faux ordres de paiement : La DGSN appelle à la vigilance
Criminalité

Arnaque aux faux ordres de paiement : La DGSN appelle à la vigilance

La cybercriminalité continue à faire des victimes. Preuve en est le nombre alarmant d'arnaques aux faux ordres de virement enregistrées partout dans le monde.  Un crime auquel les entreprises marocaines ne sont pas hermétiques.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) poursuit son action de sensibilisation autour de cette forme d'arnaque, communément appelée "arnaque au président".

 Dans une publication récente sur son compte Twitter, la Direction rappelle que la méfiance est de mise face aux demandes de modification ou de paiement «urgentes», et appelle à prendre le temps de vérifier la véracité de ces requêtes avant d'effectuer tout transfert. 

 

En effet, la prévention reste la meilleure protection contre cette forme d'arnaques très souvent orchestrée depuis l'étranger, et dont le caractère extraterritorial impose des difficultés aux enquêtes menées par les services de sécurité. En effet, les escrocs qui s'adonnent à ce genre d'arnaques agissent en bandes criminelles transnationales depuis l'étranger, explique la DGSN.

Les malfrats utilisent d'abord des techniques d'ingénierie sociale (Facebook, LinkedIn, Twitter), pour collecter des informations sur les entreprises ciblées et leurs dirigeants. 

Ensuite, ils piratent les boites de messagerie électroniques de l'entreprise pour prendre connaissance de la situation des créances et des factures en instance de paiement.

Une fois ces données en leur position, ils usurpent l'identité d'un dirigeant ou d'un partenaire de l'entreprise, et la contacte (par GSM ou par mail) pour lui demander d'effectuer un ordre de virement urgent et confidentiel (souvent un paiement anticipé des créances de ce "partenaire") contre une ristourne intéressante. Immédiatement après sa réception, l'argent est alors transféré sur un (ou plusieurs) compte à l'étranger, et sa trace devient difficile à suivre.

Les contenus liés

Les articles à la une