Plus de résultats
En ce moment
Après avoir fait son acquisition, le Maroc offre une seconde vie au théâtre Cer…
Culture

Après avoir fait son acquisition, le Maroc offre une seconde vie au théâtre Cervantès de Tanger

Le théâtre Cervantès de Tanger, un joyau architectural espagnol à préserver. Aujourd'hui que le Maroc détient sa propriété, cet imposant édifice du XXe siècle tombant en ruine se verra offrir une seconde vie.

Le Maroc a fait part dimanche de son intention de restaurer le théâtre Cervantès de Tanger. L'annonce a été faite par le ministre de la Culture Mohamed Laaraj. Son département serait à pieds à d'oeuvre afin d'entamer ce chantier crucial. Un processus amorcé par le lancement imminent d'une étude qui examinera les moyens de rénovation de ce monument historique, a fait savoir le ministre à l'AFP.

Des négociations devront par ailleurs être menées par le ministère des Affaires étrangères sur les modalités de ce don, couronnées par un accord qui devra d'abord être conclu avec le gouvernement espagnol

Laissé à l'abandon depuis 1974, le théâtre Cervantès a longtemps été loué pour un dirham symbolique au Maroc, tout en restant la propriété de l'Espagne.

 

Inauguré en décembre 1913, cet écrin de 1.400 places niché dans un quartier populaire de Tanger, a été mis aux oubliettes après avoir accueilli de grands ténors, des troupes de flamenco du début du siècle dernier et des artistes marocains et arabes.

Aujourd'hui, les céramiques jaune et bleu qui ornent sa devanture et les représentations magnifiques au plafond sont délabrées. A l'intérieur, les sièges qui restent sont couverts de poussière.

Le théâtre est fort d'un emplacement non loin du port récemment rénové, nouveau visage de la ville du détroit, porte de l'Afrique.

Les contenus liés

Les articles à la une