Plus de résultats
En ce moment
Algérie: Début de la campagne électorale pour la Présidentielle du 12 décembre
Elections

Algérie: Début de la campagne électorale pour la Présidentielle du 12 décembre

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

La campagne électorale pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain en Algérie a débuté officiellement, dimanche, avec en lice cinq candidats dont les dossiers ont été retenus par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) et validés par le Conseil constitutionnel.

Les cinq candidats au scrutin présidentiel sont l’ancien Premier ministre et président du parti Talaie el Hourriyet, Ali Benflis, l’ancien chef de gouvernement, Abdelmadjid Tebboune, l’ancien ministre de la Culture et actuel Secrétaire général par intérim du Rassemblement National Démocratique (RND), Azzedine Mihoubi, l’ancien ministre du Tourisme et président du Mouvement "El-Bina", Abdelkader Bengrina et le président du parti Front "Al-Moustakbel", Abdelaziz Belaid.

Selon l’article 144 de la loi organique relative au régime électoral, le retrait du candidat n’est ni accepté ni pris en compte après la validation des candidatures par le Conseil constitutionnel, sauf en cas d’empêchement grave légalement constaté par le Conseil.

Les cinq candidats ont signé, samedi, une Charte d'éthique des pratiques électorales, élaborée par l'ANIE et exposant les principes directeurs et les pratiques particulières qui forment le cadre du comportement moral attendu des acteurs et personnes participant au processus électoral.

Dans leurs programmes électoraux, les candidats s’engagent, notamment, à réviser la Constitution, à reformuler le cadre juridique des élections, à renforcer la bonne gouvernance à travers la séparation du monde des affaires de la politique.

Les programmes prévoient également la consultation des Algériens sur les voies de sortie de crise, un "changement global" et la concrétisation de la sécurité alimentaire du pays.

Pour le premier jour de la campagne électorale, les candidats à la prochaine élection présidentielle ont jeté leur dévolu sur le sud du pays, en ciblant principalement les villes d’Adrar et Tamanrasset où ils comptent animer des meetings.
 

Les contenus liés

Les articles à la une