Plus de résultats
En ce moment
9e Journée de l’auto-immunité: "Ammais" s’intéresse aux allergies et aux maladi…
Santé

9e Journée de l’auto-immunité: "Ammais" s’intéresse aux allergies et aux maladies auto-immunes ​​​​​​​

2M.ma2M.ma

L’association marocaine des maladies auto-immunes et systémiques «AMMAIS» organise, le samedi 23 novembre 2019 à Casablanca, la 9e journée de l’auto-immunité, sous  le thème de « l’allergie et maladies auto-immunes et systémiques ».

 Dans un communiqué publié à l’occasion, Dr Khadija Moussayer, Présidente d’AMMAIS indique que  « les maladies auto-immunes résultent d’un dérèglement du système immunitaire qui s’attaque aux propres constituants de l’organisme. L’allergie est également une réaction anormale du système immunitaire mais dirigée contre des éléments étrangers à l’organisme néanmoins inoffensifs ».

« En plus du fait que l’allergie et les maladies auto-immunes impliquent toutes les deux le système immunitaire, certaines maladies auto-immunes partagent les mêmes mécanismes de déclenchement que les troubles allergiques » poursuit la Présidente d’AMMAIS.

Au Maroc, ces maladies allergiques souffrent de plus de multiples problèmes, et les défis à relever sont nombreux. La spécialité d’allergologue n’est pas encore reconnue, les produits alimentaires ne sont pas toujours étiquetés, il n’y a pas de service hospitalier des maladies allergiques.

« Et en cas de choc anaphylactique, le patient et sa famille sont démunis de toute solution à portée de main qu’est l’adrénaline auto- injectable (l’Epipen) que tout allergique grave doit avoir et qu’il peut s’injecter même à travers ses vêtements. Le manque de disponibilité de ce médicament est lourd de conséquences » fait savoir la spécialiste.

 Ainsi lors de ce colloque,  il s’agira de faire le point sur les derniers développements de la prise en charge des allergies et de mettre en lumière également le rôle des avancées scientifiques dans le diagnostic des allergies, reposant notamment sur la technologie de recombinaison génétique qui permet de reproduire des allergènes purifiés et d'identifier les protéines auxquelles les patients sont sensibilisés. Cette journée sera l’occasion aussi de faire un éclairage sur certaines maladies auto-immunes apparentées aux allergies (telle la maladie de Churg et Strauss).

 

Les contenus liés

Les articles à la une