En ce moment
Le tram poursuit son extension dans la métropole
Casablanca

Le tram poursuit son extension dans la métropole

2017 marque l’ouverture de grands chantiers qui refaçonneront l’image de Casablanca. Parmi les projets phares reconfigurant l'agglomération urbaine de de la métropole, l’extension des futures lignes du tram. La 3ème ligne desservira la «zone industrielle Moulay Rachid, Faculté de Ben Msik, Mabrouka, Ouled Ziane, pour rejoindre la Mosquée Hassan II, tandis que le tracé de la 4ème ligne passera par Derb Soltane jusqu’à Casa Port.

La 2e ligne du tramway dont l’état d’avancement est estimé à 45% sera opérationnelle fin octobre 2018. A en croire une déclaration de Youssef Draiss, directeur général de Casa Transport, faite à nos confrères d’Aujourd’hui le Maroc.

La même source fait savoir que la ligne T2 permettra aux voyageurs de se rendre d’Ain Diab à Ain Sbaa en 1 heure 03 minutes, sur un parcours comptant plus de 450.000 habitants et 9 arrondissements. Totalisant 33 stations voyageurs, la dite ligne sera dotée de deux points de correspondance avec la ligne T1, à savoir dans les stations Abdelmoumen et Ibn Tachfine.

ALM

Youssef Draiss: "Le montant global du programme mobilité 2015-2022 est de 16 milliards de dirhams".

Par ailleurs, le tracé de la future première ligne «T1» du tramway de Casablanca viendra renforcer la desserte des quartiers Laïmoun, Floride et Lissasfa depuis le terminus des Facultés, sur une longueur d’environ 2 km. A sa mise en service fin 2018, la future ligne comptera pas moins de 37 stations sur un parcours de 23,5 km.

Youssef Draiss fait remarquer à cet égard que les travaux préparatoires de ce complément de réseau de transports en commun en site propre ont été lancés dès mai 2015, notamment ceux liés à la déviation des réseaux souterrains d’eau, d’électricité, d’assainissement, de télécommunications, de transplantation d’arbres en vue de libérer les voies devant accueillir les futures plates-formes. Une année plus tard, ce sont plutôt les travaux d’infrastructure et de plate-forme voie ferrée qui ont démarré, des travaux qui devraient durer environ une année et demie.

Et de souligner que le montant d’investissement de cette deuxième ligne et de l’extension de la première ligne s’élève à 4,3 milliards de dirhams.

Les contenus liés

Les articles à la une