Plus de résultats
En ce moment
Une autre différence majeure entre les cerveaux masculins et féminins
Sciences et Technologies

Une autre différence majeure entre les cerveaux masculins et féminins

Meryam MESKI avec agencesMeryam MESKI avec agences

Une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Los Angeles atteste qu’en modulant la pression artérielle, les cerveaux des hommes et des femmes réagissent différemment. Le cortex insulaire ne répond pas de la même manière aux régulations du système neurologique.

« Le cortex insulaire constitue une partie du cortex cérébral et forme l’un des lobes du cerveau. Sa fonction exacte est encore mal connue, mais il est associé au système limbique ainsi qu’à certaines émotions telles que le dégoût et la dépendance ou encore à certains phénomènes tels que la régulation de la pression artérielle", explique Dr Paul Macey, responsable de la recherche.

Sur les différents sujets étudiés par les chercheurs, une différence de réaction a été remarquée entre le cerveau d’un homme et celui d’une femme. En effet, « chez les hommes, la zone avant droite du cortex insulaire était suractivée par l’augmentation de la pression artérielle, tandis que chez les femmes, cette zone est restée muette », révèle l’étude.

Bien qu’ils disposent des mêmes organes, le corps humain d'un homme diffère nettement de celui d’une femme. On ne réagit pas tous de la même manière, d’où la nécessité d’une prise en charge médicale adaptée à chaque corps humain. D’ailleurs, l’étude insiste à ce que « ces conclusions scientifiques soient prises en compte parce qu’elles peuvent servir à une meilleure appréhension des différences sexuelles en matière de maladies cardiovasculaires ou neurologiques et donc, à une meilleure prise en charge médicale. »

Les contenus liés

Les articles à la une