Plus de résultats
En ce moment
Santé: Le stress, facteur aggravant des poussées d'acné
Sabahiyate

Santé: Le stress, facteur aggravant des poussées d'acné

2m.ma2m.ma

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le stress tout comme le soleil et les troubles hormonaux sont des facteurs aggravants de l’acné. Comment l’anxiété et l’angoisse influencent-ils donc les poussées acnéiques souvent disgracieuses et pas très esthétiques ? Docteur Leila Bichra, spécialiste en dermatologie répond à la question de Samira EL BELOUI dans cette édition de «Sabahiyate» :  

En effet, le stress accentue la sévérité de l’acné confirme Dr BICHRA compte tenu que la peau et le système nerveux sont étroitement liés. D’ailleurs nombreuses sont les affections cutanées qui sont exacerbées par l’état psychologique (stress, angoisse, anxiété) notamment le psoriasis, l’eczéma, l’herpès et l’urticaire et l’acné qui peut à son tour être un facteur stressant surtout pour les adolescents et les jeunes, plus particulièrement concernés par la maladie.

La meilleure solution pour combattre l’apparition des boutons est de gérer son stress en pratiquant une activité physique régulière, des exercices de relaxation, la méditation pour réduire l’anxiété progressivement.

Une bonne hygiène de vie consiste également à avoir une alimentation saine et équilibrée pauvre en sucres, graisses et produits laitiers qui aggravent l’acné; éviter les produits cosmétiques non adaptés et comédogènes (dont les ingrédients provoquent la formation de points noirs, obstruent les pores), l’abus de traitements naturels et certains traitement médicamenteux; faire des massages et prendre des bains relaxants. 

Traitement et entretien

Généralement, les traitements anti-acné sont longs, coûteux mais efficaces. Toutefois pour garantir un meilleur résultat et prolonger leurs effets, Dr BICHRA conseille d’entretenir les soins de la peau grasse en adoptant une routine quotidienne qui consiste à nettoyer le visage (gel nettoyant le matin/soir), crèmes cosmétiques et pharmaceutiques (sous prescription médicale à appliquer uniquement le soir car elles sont sensibles au soleil et à la lumière pour la plupart) et enfin l’application indispensable d’un écran solaire pour protéger la peau contre les rayons Ultra-violets qui accentuent l’acné.

Le traitement par voie orale, basé sur la prise d’antibiotiques (3 à 4 mois pour éliminer les inflammations), les dérivés de la vitamine A (Médicament à prescription obligatoire) qui ne doivent en aucun cas faire l’objet d’une auto-médication car les conséquences sont irréversibles met en garde la spécialiste. Les médicaments anti-acné sont formellement interdits à la femme enceinte. Les troubles hormonaux  chez la jeune femme (24-40 ans) peuvent accentuer l’acné dans ces cas des traitements hormonaux (dont certaines pilules contraceptives) peuvent être administrées.  

Les contenus liés

Les articles à la une