Plus de résultats
En ce moment
Le rire.. un remède universel qui guérit bien des maux
Conseils santé

Le rire.. un remède universel qui guérit bien des maux

.
Article proposé par "La vache qui rit"Article proposé par "La vache qui rit"
Modifié le

Libérer les tensions, améliorer la digestion ou encore renforcer le système immunitaire, la liste est longue lorsqu’ il s’agit d’évoquer les bienfaits du rire sur la santé. Des vertus parfois insoupçonnées mais qui font du rire un excellent remède pour le bien-être en plus d’une alimentation équilibrée et de la pratique régulière d’un sport.

Effectivement, selon les thérapeutes il est préconisé de rire une dizaine de minutes par jour pour jouir d’une santé de fer. Le rire permet pour commencer d’évacuer le stress. Lorsque l’on glousse, le corps humain sécrète des endorphines. Ces hormones diminuent la production de l’adrénaline engendrée par le stress. Le rire agit ainsi sur la détente des muscles et sur l’oxygénation du cerveau, un vecteur essentiel dans la relaxation. Les douleurs peuvent aussi être atténuées à travers le rire, notamment grâce à cette endorphine qui a le même rôle que la morphine en augmentant le seuil de souffrance.

 

Dans un deuxième temps, rire permet de réduire la tension artérielle et donc les risques de caillots. Pouffer augmente aussi le taux d’anticorps présents dans l’organisme essentiellement au niveau du nez et des voies respiratoires. Un moyen de résister aux cancers, aux maladies cardiovasculaires, aux migraines, aux dépressions mais aussi aux insomnies. Créer des ondes positives en se marrant, c’est aussi le pari de pouvoir augmenter la confiance en soi et générer des liens avec son entourage. D’ailleurs, le rire lutte aussi contre la peur : il est impossible d’avoir peur au moment où l’on s’autorise l’hilarité.

Tout un processus est alors enclenché dans le corps quand on rit. Tout commence quand nous voyons une situation drôle, entendons une blague ou ressentons des chatouilles. C’est alors que le cerveau envoie un message à des glandes qui vont fabriquer un produit chimique, c’est l’endorphine. De ce fait les artères se resserrent et le cœur bat plus vite. Le cœur n’est pas seul à travailler au moment du rire, puisque les muscles du visage s’exécutent aussi, une quinzaine en tout sont sollicités pour former la fameuse « grimace du rire ». Dans le même temps, le rire nous empêche presque de parler puisque après l’inspiration, on expire de façon prolongée et saccadée, ce qui vide les poumons d’une grande partie de leur air. Une façon naturelle de purifier le sang qui contient davantage d’oxygène. Après avoir ri, la pression dans les artères diminue et les battements du cœur sont plus lents. Rien de mieux donc pour entretenir sa santé.. Alors Khelik Dahek !

Les contenus liés

Les articles à la une