Plus de résultats
En ce moment
L'enfant et l'école

Devoirs scolaires: Comment s’y prendre ?

2M.ma2M.ma
Modifié le

Pour beaucoup de parents, les devoirs scolaires font partie des sujets de discorde les plus fréquents entre les parents et les enfants. Pour atténuer les crises provoquées par ces moments de tensions journaliers, les coachs et les psychologues proposent quelques conseils éducatifs pour que les devoirs à la maison ne soient pas considérés comme une corvée. Ghita ALAMI, psychologue clinicienne nous dit comment s’y prendre dans cette émission de Nfehmou Ouladna. Voir la vidéo :

Pour motiver l’enfant à faire ses devoirs, il faut développer son autonomie à partir du plus jeune âge. Dès le CP, il faut donc lui apprendre à respecter une routine quotidienne préétablie ; au retour de l’école, il devrait disposer de temps suffisant pour se reposer, jouer et/ou regarder la télé  avant de vaquer à ses exercices explique Docteur Alami.

Les parents devraient également mettre en place un planning de tâches hebdomadaires, en concertation avec l’enfant qui devra s’y conformer strictement du lundi au dimanche pendant toute l’année. Du temps des devoirs aux horaires du coucher en passant par les moments de pause ou de détente clairement répartis et affichés en différentes couleurs sur un poster qui sera collé au mur de sa chambre.

Les parents doivent vérifier quotidiennement le cahier de texte qu’ils ne signeront qu’une fois les devoirs terminés poursuit la spécialiste avant de préciser qu’il ne faudrait faire les devoirs à la place de l’enfant sous aucun prétexte. Toutefois, il ne faut pas hésiter à les orienter vers les solutions en posant les questions susceptibles d’éveiller son esprit.

A partir de 10 ans, la méthode de suivi change ! L’enfant sera appelé à faire ses devoirs seul sans être assisté chaque jour par les parents.

Les erreurs à éviter !  

Les parents devraient se limiter à leurs rôles affectifs et éducatifs et non pédagogiques. Inutile de s’acharner à réviser les cours de la journée à la maison car cela ne fera qu’épuiser votre enfant.

Il ne faut surtout pas forcer  votre enfant à réécrire sa leçon plusieurs fois pour améliorer sa calligraphie.

Il ne faut jamais critiquer le rythme d’apprentissage de votre enfant… Au lieu de critiquer sa lenteur, il faut lui laisser le temps de faire les choses à sa manière.

Il faut soutenir l’enfant en misant sur les formules d’encouragements et non les compliments personnels. Il faut également solliciter ses professeurs pour s’enquérir de son comportement et son niveau en classe.

Éviter d’imposer sa méthodologie à son enfant. Il faut respecter son rythme et son mode d’apprentissage. Il est important de respecter la différence et savoir que chaque enfant a son propre caractère et sa propre personnalité.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une