Plus de résultats
En ce moment
Charge mentale: Et si vous lâchiez prise ? (Vidéo)
Bien-être

Charge mentale: Et si vous lâchiez prise ? (Vidéo)

2m.ma2m.ma
Modifié le

Nombreuses sont les femmes qui s’y reconnaitront! En effet, les études ont prouvé que la gente féminine serait plus concernée par ce phénomène que les hommes.  A force de redouter certaines tâches, certaines personnes ont tendance à perdre plus de temps à les planifier et à chercher la volonté de passer à l’action que si elles les exécutaient tout simplement. Un épuisement mental qui se révèle être doublement éprouvant que l’effort physique. Pour en savoir plus, voici quelques éclairages de Mouna SEBBAHI, coach bien-être

Cette angoisse est souvent ressentie face à des tâches considérées très fatigantes ou indésirables. Ce qui explique le manque de motivation et cette tendance à repousser l’action. Plus les personnes concernées se répètent inlassablement qu’il faut effectuer la tâche tant redoutée plus le stress augmente et créent une tension. Le fait de remettre «ce fardeau» au lendemain ravive l’angoisse.

La période du confinement est particulièrement difficile pour ces personnes, car les responsabilités sont doubles et les exigences énormes. Au lieu de se laisser submerger par le cercle vicieux de la charge mentale coach SEBBAHI recommande de lâcher prise pour ce libérer de de fardeau :

  • Apprendre à planifier et gérer son quotidien. Noter les idées ou les projets dans un petit carnet au lieu de les anticiper.
  • Bannir le perfectionnisme et prendre le temps de savourer l’instant présent pour profiter de sa famille
  • Prendre soin de soin et se faire plaisir et éviter de se laisser aller pendant cette période.
  • Se focaliser sur la pensée positive pour avoir une meilleure estime de soi.

 

Les contenus liés

Les articles à la une