Plus de résultats
En ce moment
Habib Belk, un jeune Mâalem qui fait résonner la musique Gnaouie en Allemagne
Musique

Habib Belk, un jeune Mâalem qui fait résonner la musique Gnaouie en Allemagne

.
Modifié le

La musique d’Habib Belk est enchanteresse ! A 27 ans, ce jeune musicien est passé Maâlem dans la musique Gnaouie. Le Guenbri, instrument emblématique de cette musique est une sorte de prolongement de son bras.

Habib Belk vit en Allemagne depuis 2013. C’est à l’université  des sciences appliquées de Dortmund, que ce natif de Marrakech poursuit ses études supérieures tout en s’adonnant à sa passion de toujours : la musique Gnaouie.

Habib Belk vient d’une famille mélomane très imprégnée de ce genre musical et très sensible à sa dimension spirituelle. Très jeune, il assistait aux  « LILA », ces cérémonies animées par les Maâlems Gnaouis qui débutent le soir pour ne finir que l’aube. Il accompagnait  Maâlem Abdelkbir Merchane, une des grandes voix du chant Gnaoui à Marrakech. Pour Habib Belk, Maâlem Abdelkbir Merchane est cet oncle qui l'a initié et qui lui a appris les rudiments de la musique Gnaouie. Pour la précision, ce grand Maâlem est le cousin de la mère de Habib Belk. 

Un Guenbri nommé … « Aouicha »

Face à cette passion qu’il témoignait malgré son jeune âge à la musique Gnaouie, le jeune garçon s’est vu offrir par Maâlem Abdelkbir Merchane son tout premier Guenbri auquel il a donné le nom très évocateur de «Aouicha». « Depuis la musique Ganouie fait littéralement partie de ma vie », déclare Habib Belk.

Au fil des années, en parallèle de ses études, le jeune Maâlem a cumulé les expériences en saisissant toutes les occasions pour se produire devant un public que ce soit dans le cadre de festivals ou même dans des fêtes de mariage, dans des restaurants traditionnels, des Riads …etc.

La naissance du groupe « Gnawa Deutschland »

Arrivé en Allemagne en 2013, c’est tout naturellement qu’il a continué à expérimenter plusieurs sortes  fusions entre la musique Gnaouie et divers genres musicaux dont le Trap,  Bass, Reggaeton, Electro et le R&B. « La musique Gnouie commence à être connue partout dans le monde. J’aimerai participer à son rayonnement en Allemagne et pourquoi pas au-delà », confie Habib Belk.

Pour ce faire, le jeune Maâlem a créé son propre groupe « Gnawa Deutschland » en compagnie d’autres musiciens dont  Rachid Lamouri,  Zakaria Izoubaz et Rabii Rezgaoui, trois virtuoses des Qraqebs (crotales). Avec ce groupe, Habib Belk sillonne les quatre coins d’Allemagne dès que l’occasion se présente afin de partager sa passion avec le maximum de monde.

Les contenus liés

Les articles à la une